Bismillâh, ici on s'entraide !   Index du Forum

Bismillâh, ici on s'entraide !
Religion, Spiritualité et Philosophie

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 BIENVENUE  


 
 


Toute l'équipe du forum "SAGESSE" vous prie de bien vouloir l'excuser pour le désagrément causé suite à des problèmes techniques, indépendemment de notre volonté, et vous informe que votre FORUM SAGESSE et redevenu fonctionnel sur
www.sagesses.max.st.
Alhamdoulillah. Vous pouvez nous rejoindre instantanément, et merci de la compréhension.

 






 
 
le prophète Mohammad (pbsl) et le teste des trois questions.

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Bismillâh, ici on s'entraide ! Index du Forum -> :: RELIGION - SPIRITUALITE - PHILOSOPHIE :: -> Echanges réligieux
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
succès2008


Hors ligne

Inscrit le: 17 Jan 2008
Messages: 163
Localisation: alger
Masculin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Sam 9 Fév - 17:46 (2008)    Sujet du message: le prophète Mohammad (pbsl) et le teste des trois questions. Répondre en citant

Les polythéistes de la Mecque voulurent mettre à l’éprouve le prophète Mohammade –paix et bénédiction sur lui- afin de savoir s’il était vraiment le dernier messager d’Allah, ils décidèrent donc d’envoyer à Médine Uqbah Ibn Abi Muayt et An-Nadr Ibn Al-Harith questionner les grands rabbins à son sujet. Ceux-ci leur dirent, pour mettre sa véricidité à l’épreuve, de poser les 3 questions suivantes au prophète :
1-     qui sont les gens de la caverne et quelle est leur histoire ?
2-     qui est celui qui a parcouru la terre du couchant au levant ?
3-     qu’est-ce que l’esprit ?
Et ils précisèrent que si le prophète répondait à toutes les questions, il s’agirait d’un imposteur. En revanche s’il répondait à deux questions et laissait la troisième à la science d’Allah uniquement, il s’agirait alors bel et bien de l’envoyé d’Allah sans aucun doute.
Les polythéistes posèrent les 3 questions au prophète qui leur répondit :
« Je vous répondrai demain »
Mais il oublia de conditionner le tout par la volonté de Dieu en disant «  inchallah  » c'est-à-dire « si Dieu le veut ».
En l’occurrence, la révélation divine fut interrompue 15 jours.
On voit là une première preuve de la véridicité du prophète. En effet, s’il n’était pas un envoyer d’Allah, il aurait fourni des réponses dès le lendemain sans attendre. Mais le fait qu’il n’ait pu répondre que 15 jours plus tard, dans l’attente de la permission divine, démontre bien que c’est une affaire de révélation provenant uniquement d’Allah.
Ainsi quand l’archange Gabriel « Jibril » vint au prophète 15 jours plus tard, avec la révélation divine, ce dernier lui dit :
« O frère Jibril, ton absence a été si longue que je me suis langui de te revoir. ». Et Jibril dit : 
« O envoyé d’Allah, ma langueur de te revoir durant tout ce temps était encore plus forte que ta langueur de me revoir. ».
 «  Qu’est ce qui t’a donc retenu, O Jibril ? » demanda alors le prophète.
« Je ne suis qu’un serviteur exécutant les ordres. Si on me l’ordonne, je descends, et si on me retient, je m’abstiens. » Répondit Jibril.
« 64. «Nous ne descendons que sur ordre de ton Seigneur. A Lui tout ce qui est devant nous, tout ce qui est derrière nous et tout ce qui est entre les deux. Ton Seigneur n'oublie rien.
 65. Il est le Seigneur des cieux et de la terre et de tout ce qui est entre eux. Adore-le donc, et sois constant dans
Son adoration. Lui connais-tu un homonyme ? » (Sourate la caverne).
D’une part, Jibril expliqua la raison de son retard en récitant la parole d’Allah qui nous instruit de ce qu’il faut dire lorsqu’on oublie d’invoquer la volonté d’Allah :


« 23. Et ne dis jamais, à propos d'une chose : «Je la ferai sûrement demain».  
24. sans ajouter : «Si Dieu le veut», et invoque ton Seigneur quand tu oublies et dis : «Je souhaite que mon Seigneur me guide et me mène plus près de ce qui est correct». (Sourate la caverne).





à suivre...
_________________
Le doute est le premier pas vers la science et la verité, Celui qui ne discute de rien ne s'assure de rien, Celui qui ne doute de rien ne découvre rien.


Dernière édition par succès2008 le Sam 9 Fév - 18:28 (2008); édité 5 fois
Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: Sam 9 Fév - 17:46 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
succès2008


Hors ligne

Inscrit le: 17 Jan 2008
Messages: 163
Localisation: alger
Masculin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Sam 9 Fév - 18:16 (2008)    Sujet du message: le prophète Mohammad (pbsl) et le teste des trois questions. Répondre en citant

D’autre part, il apporta la réponse aux questions des polythéistes.
1-     réponse à la première question :

Jibril récita au prophète la parole d’Allah :
 

« 9. Penses-tu que les gens de la Caverne et d'ar-Raquim ont constitué une chose extraordinaire d'entre Nos prodiges ?
10.
Quand les jeunes se furent réfugiés dans la caverne, ils dirent : «Ô notre Seigneur, donne nous de Ta part une miséricorde; et assure nous la droiture dans tout ce qui nous concerne».
11.
Alors, Nous avons assourdi leur oreilles, dans la caverne pendant nombreuses années.
12.
Ensuite, Nous les avons ressuscités, afin de savoir lequel des deux groupes saurait le mieux calculer la durée exacte de leur séjour.
13.
Nous allons te raconter leur récit en toute vérité. Ce sont des jeunes gens qui croyaient en leur Seigneur; et Nous leurs avons accordé les plus grands moyens de se diriger [dans la bonne voie].
14. Nous avons fortifié leurs coeurs lorsqu'ils s'étaient levés pour dire : «Notre Seigneur est le Seigneur des cieux et de la terre : jamais nous n'invoquerons de divinité en dehors de Lui, sans quoi, nous transgresserions dans nos paroles.
15.
Voilà que nos concitoyens ont adopté en dehors de Lui des divinités. Que n'apportent-ils sur elles une preuve évidente ? Quel pire injuste, donc que celui qui invente un mensonge contre Dieu ?
16.
Et quand vous vous serez séparés d'eux et de ce qu'ils adorent en dehors de Dieu, réfugiez-vous donc dans la caverne : votre Seigneur répandra de Sa miséricorde sur vous et disposera pour vous un adoucissement à votre sort».
17.
Tu aurais vu le soleil, quand il se lève, s'écarter de leur caverne vers la droite, et quant il se couche, passer à leur gauche, tandis qu'eux-mêmes sont là dans une partie spacieuse (de la caverne)... Cela est une des merveilles de Dieu. Celui que Dieu guide, c'est lui le bien guidé. Et quiconque Il égare, tu ne trouvera alors pour lui aucun allié pour le mettre sur la bonne voie.
18.
Et tu les aurais cru éveillés, alors qu'ils dorment. Et Nous les tournons sur le côté droit et sur le côté gauche, tandis que leur chien est à l'entrée, pattes étendues. Si tu les avais aperçus, certes tu leur aurais tourné le dos en fuyant; et tu aurais été assurément rempli d'effroi devant eux.
19.
Et c'est ainsi que Nous les ressuscitâmes, afin qu'ils s'interrogent entre eux. L'un parmi eux dit : «Combien de temps avez-vous demeuré là ? » Ils dirent : «Nous avons demeuré un jour ou une partie d'un jour». D'autres dirent : « Votre Seigneur sait mieux combien [de temps] vous y avez demeuré. Envoyez donc l'un de vous à la ville avec votre argent que voici, pour qu'il voit quel aliment est le plus pur et qu'il vous apporte de quoi vous nourrir. Qu'il agisse avec tact; et qu'il ne donne l'éveil à personne sur vous.
20.
Si jamais ils vous attrapent, ils vous lapideront ou vous feront retourner à leur religion, et vous ne réussirez alors plus jamais».
21.
Et c'est ainsi que Nous fîmes qu'ils furent découverts, afin qu'ils (les gens de la cité) sachent que la promesse de Dieu est vérité et qu'il n'y ait point de doute au sujet de l'Heure. Aussi se disputèrent-ils à leur sujet et déclarèrent-ils : «Construisez sur eux un édifice. Leur Seigneur les connaît mieux». Mais ceux qui l'emportèrent [dans la discussion] dirent : «Élevons sur eux un sanctuaire» (sourate la caverne).

à suivre...
_________________
Le doute est le premier pas vers la science et la verité, Celui qui ne discute de rien ne s'assure de rien, Celui qui ne doute de rien ne découvre rien.
Revenir en haut
MSN
succès2008


Hors ligne

Inscrit le: 17 Jan 2008
Messages: 163
Localisation: alger
Masculin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Sam 9 Fév - 18:18 (2008)    Sujet du message: le prophète Mohammad (pbsl) et le teste des trois questions. Répondre en citant

Réponse à la deuxième question :
 

Puis il donna la réponse à la deuxième question en récitant les versets suivants :

« 83. Et ils t'interrogent sur Zul-Qarnayn. Dis : «Je vais vous en citer quelque fait mémorable».
84.
Vraiment, Nous avons affermi sa puissance sur terre, et Nous lui avons donné libre voie à toute chose.
85.
Il suivit donc une voie.
86.
Et quand il eut atteint le Couchant, il trouva que le soleil se couchait dans une source boueuse , et, après d'elle il trouva une peuplade [impie]. Nous dîmes : «Ô Zul-Qarnayn ! ou tu les châties, ou tu uses de bienveillance à leur égard».
87.
Il dit : «Quant à celui qui est injuste, nous le châtierons; ensuite il sera ramené vers son Seigneur qui le punira d'un châtiment terrible.
88.
Et quant à celui qui croit et fait bonne oeuvre, il aura, en retour, la plus belle récompense. Et nous lui donnerons des ordres faciles à exécuter».
89.
Puis, il suivit (une autre) voie.
90.
Et quand il eut atteint le Levant, il trouva que le soleil se levait sur une peuplade à laquelle Nous n'avions pas donné de voile pour s'en protéger.
91.
Il en fut ainsi et Nous embrassons de Notre Science ce qu'il détenait.
92.
Puis, il suivit (une autre) voie.
93.
Et quant il eut atteint un endroit situé entre les Deux Barrières (montagnes), il trouva derrière elles une peuplade qui ne comprenait presque aucun langage.
94. Ils dirent : «Ô Zul-Qarnayn, les Yajuj et les Majuj commettent du désordre sur terre. Est-ce que nous pourrons t'accorder un tribut pour construire une barrière entre eux et nous ? »
95. Il dit : «Ce que Mon Seigneur m'a conféré vaut mieux (que vos dons). Aidez-moi donc avec force et je construirai un remblai entre vous et eux.
96. Apportez-moi des blocs de fer». Puis, lorsqu'il en eut comblé l'espace entre les deux montagnes, il dit : «Soufflez ! » Puis, lorsqu'il l'eut rendu une fournaise, il dit : «Apportez-moi du cuivre fondu, que je le déverse dessus».
97.
Ainsi, ils ne purent guère l'escalader ni l'ébrécher non plus.
98.
Il dit : «C'est une miséricorde de la part de mon Seigneur. Mais, lorsque la promesse de mon Seigneur viendra, Il le nivellera. Et la promesse de mon Seigneur est vérité». (Sourate la caverne).

à suivre...
_________________
Le doute est le premier pas vers la science et la verité, Celui qui ne discute de rien ne s'assure de rien, Celui qui ne doute de rien ne découvre rien.
Revenir en haut
MSN
succès2008


Hors ligne

Inscrit le: 17 Jan 2008
Messages: 163
Localisation: alger
Masculin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Sam 9 Fév - 18:20 (2008)    Sujet du message: le prophète Mohammad (pbsl) et le teste des trois questions. Répondre en citant

La Réponse à la troisième question :
 

La révélation apporta la réponse à cette question par le verset suivant :

« 85. Et ils t'interrogent au sujet de l'âme, - Dis : « l'âme relève de l'Ordre de mon Seigneur». Et on ne vous a donné que peu de connaissance. »
(Sourate le voyage nocturne).

Le prophète réussit donc l’examen à la perfection mais les  polythéistes représentés par An-Nadr et Ibn Al-Harith lui dit :

« O Mohammad, si cela est la vérité provenant de ton Seigneur ; qu’il fasse pleuvoir du ciel des pièrres sur nous. »

En guise de réponse Allah révéla à son messager le verset suivant :

« 32. Et quand ils dirent : «Ô Dieu, si cela est la vérité de Ta part, alors, fais pleuvoir du ciel des pierres sur nous, ou fais venir sur nous un châtiment douloureux».
33.
Dieu n'est point tel qu'Il les châtie, alors que tu es au milieu d'eux. Et Dieu n'est point tel qu'Il les châtie alors qu'ils demandent pardon. » (Sourate le butin).


 
_________________
Le doute est le premier pas vers la science et la verité, Celui qui ne discute de rien ne s'assure de rien, Celui qui ne doute de rien ne découvre rien.
Revenir en haut
MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:02 (2018)    Sujet du message: le prophète Mohammad (pbsl) et le teste des trois questions.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Bismillâh, ici on s'entraide ! Index du Forum -> :: RELIGION - SPIRITUALITE - PHILOSOPHIE :: -> Echanges réligieux Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com